iGoogle : c'est fini

iGoogle : c'est fini -
Fin de service pour iGoogle : 2005 - 2013

Et oui en ce 1er novembre 2013 iGoogle a cessé d'être. Ce service que j'utilisais donc encore ce matin est parti rejoindre Google Reader, Wave, Le Bloc Note, etc... 

Si iGoogle permettait de personnaliser sa page d'accueil Google, ce service ne s'y résumait pas. Petite revue et souvenir dans la suite.

iGoogle : une page d'accueil mais pas que

En effet iGoogle ne se résumait pas à la personnalisation de la page d'accueil de Google, tout un écosystème gravitait et soutenait le service. Google avait développement un environnement de développement de petites applications "Gadgets" ou "Widgets" qui s'insérait dans les onglets iGoogle. Il y avait bien sur les horloges, la météo, les Sudoku mais aussi des tas d'autres applications dont certaines dédiées aux services de Google.

L'aventure des gadgets iGoogle

En 2004, je développais fréquemment de petites applications en iframe pour des clients désireux de diffuser leur contenus sur d'autres sites partenaires ou souhaitant diffuser ces informations. Lorsqu'en 2005 lance iGoogle et son écosystème, j'ai tout de suite compris le potentiel de la chose pour la promotion musicale et la diffusion de musique.

J'ai donc immédiatement développé mes premiers "jukebox" gadgets Open-social pour iGoogle (et Netvibes par la suite). Le succès fut immédiat avec plus de 85000 abonnés pour le premier modèle qui proposait le téléchargement direct de la musique des artistes en promotion sur le site i-cone.net. 

Ce chiffre est monté à plus de 150000 abonnés en comptant les éditions thématiques par style de musique et Google me faisait l'honneur de m'afficher en top 10 des développeurs de son service durant plusieurs années, La gloire ;-)

Des widgets pas gadgets pour la visibilité et la fréquentation des sites web :

Oui durant les années 2006 à aujourd'hui (hier maintenant ;-) ces gadgets ont été des vecteurs de trafic fantastiques, parfaits ambassadeurs pour la découverte de nouveaux artistes et le téléchargement gratuit de musique, ils pouvaient générer jusqu'à 40000 visites uniques/jour. Le site i-cone.net a atteint des pics à plus de 100 000 visiteurs jours en ses années fastes et inventives.

Un petit pincement de coeur

Oui, évidement, c'est une époque qui s'achève, où Google devait nous séduire et attendait que l'on propose activement du contenu. Plus besoin de tout cela aujourd'hui il est le roi (despote ?) et il jette aujourd'hui à tour de bras ces anciens fleurons et leviers de sa croissance de jeunesse.

Donc un grand Merci et Adieu à iGoogle et ses Gadgets , je t'aimais bien
 


Partager cet article sur :

Lien permanent vers cet article :

Tags : Web, technologie, Développement, iGoogle, Google, disparition, fin

Commenter et noter cet article

Les commentaires pour cet article